jeudi 28 avril 2011

Le Facebook du 'Boucher de Marcilly-en-Beauce'

Cher Journal des fous.

Je profite que vous laissez la parole aux gens qui comme moi sont exclus de ce monde car ils ne sont pas compris pour me confesser auprè de vos lecteurs.
Je souhaite garder mon identité personnelle secrète mais je peux vous confirmer que je suis connu dans la presse locale du Loire-et-Cher sous le pseudonyme du 'Boucher de Marcilly-en-Beauce'

Je suis recherché pour avoir découpé au hachoir une bonne dizaine de personnes et les avoir servis en ragout dans un restaurant qui m'employait à temps, partiel depuis janvier 2010...
Le doute a été levé lorsque des contrôleurs de l'hygiène ont retrouvé dans le congélateur de la cuisine du restaurant, les dentitions de mes victimes que je mettait de côté pour me faire un collier de dents.

Je n'ai jamais nié les fait et encore moins aux inspecteurs qui étaient venus m'interroger et qui ont fini dans le menu à 25 € du week-end de la Saint-Valentin.
Ceci dit, je suis recherché par toutes les polices du Loire-et-cher depuis mai 2010 et suis contraint de t'annoncer que j'ai encore un gros appétit de chair humaine.

Je vais donc sillonner les routes de france à partir de juillet 2010 à la recherche de viande fraîche et te demande donc de ne pas publier ce mail afin de ne pas prevenir la population que le 'Boucher de Marcilly-en-Beauce' sort de sa région pour se nourrir.

Je n'ai pas pu te joindre (je ne sais pas comment ont fait) ma photo.
Je te communique donc à titre perso, et afin que tu restes en contact avec moi, mon compte FACEBOOK pour que tu m'ajoute comme amis.

Voici mon compte privé Facebook à ne pas divulguer à la police car il y a mon vrai nom et prénom perso  : http://www.facebook.com/profile.php?=743264506

mardi 26 avril 2011

Hurler des injures réduit la douleur !

Bonjour, je suis le Professeur Malvainque et suis à l'origine d'une nouvelle découverte :

Hurler des insanités quand on a mal est un vieux réflexe dont il ne faut pas avoir honte car selon moi il permet bel et bien d'atténuer la douleur, confirme mon étude.


Pour vérifier la théorie, j'ai demandé à mes étudiants volontaires de plonger leurs mains dans un saut rempli d'acide fluorhydrique,  tout en jurant de manière répétée !

Je ne les ai pas prévenus biensûr que les degats que cause cet acide sont irreversibles et souvent mortels. En effet, il vous troue litteralement la peau, se diffuse dans votre corps et provoque une decalcification des os qui deviennent fragile comme du cristal.
Toxic, il s'attaque a votre systeme nerveux, vous rend aveugle et provoque egalement des edemes pulmonaires, je ne parle meme pas de qu'il peut faire a votre coeur! .

Ils devaient ensuite reproduire l'exercice mais en prononçant une phrase anodine. (enfin lorsqu'ils ne tombaient pas dans les pommes en voyant leurs bras se dissoudre rapidement dans les cuves.

Résultat, j'ai pu constater que les sujets parvenaient à garder leurs mains dans l'acide plus longtemps lorsqu'ils prononçaient simultanément des grossièretés.

Mieux, j'ai découvert que l'effet antidouleur des jurons avait quatre fois plus de chance de fonctionner chez les gens qui n'ont pas l'habitude d'utiliser un tel langage. (la jeune Marie issue d'une famille bourgeoise du 15e arrondissement semble avoir  pronnoncé pour la première fois de sa vie le mot 'Putain !!!'

Selon mon avis, l'augmentation du rythme cardiaque des étudiants qui juraient était similaire à celle qu'on observe dans une "réponse combat-fuite", réaction à une situation de stress qui a pour conséquence d'augmenter la tolérance à la douleur.

Hurler des insanités enclencherait non seulement une réponse émotionnelle, mais aussi une réponse physique.

Je me fais attaquer par les chats...

Cher Journal des Fous.

Je vous écris ce jour bien que je ne sois pas folle à mon goût pour témoigner d'évènements étranges qui m'arrivent depuis plus de 65 ans.

Mon histoire et mon vécu peut vous paraître étrange et bizarre mais je n'ai personne a qui raconter cela.
J'espère que vous publierez mon témoignage afin de me permettre de peut-être trouver un cas similaire sur votre site qui pourra m'apporter d'éventuelles solutions à mon problème

Je me prénomme Lucienne et je vie dans un petit village qui s'appelle Canton-la-Rochale.

Quel est mon problème ?

Et bien je me fait attaquer constamment par les chats !

Que ce soit dans la rue où chez des gens, ces félins ne perdent jamais une seconde pour se ruer sur moi et m'assaillir de coups de griffes violemment.

L'autre jour j'ai sorti mes poubelles devant chez moi juste avant mes feux de l'amour. Lorsque j'ai ouvert le couvercle, un chat tigré était à l'intérieur en train de dévorer des restes de mes déchets. Il s'est jeté sur mon visage en agrippant ma perruque et en tentant de me griffer l'oeil.
C'est alors qu'un second, alerté sûrement par le bruit, s'est précipité pour me mordre et griffer la jambe.
Un troisième est alors arrivé et s'est accroché avec furie sur mon bras gauche pour le mordre à plusieurs reprise.

Je serai bien tenté de dire que c'est un mauvais concours de circonstance mais ceci arrive à chaque fois qu'un chat croise ma route. Que ce soit Mamour, le chat de ma copine Germaine qui me lacère les jambes à chacune de mes visite, dès que je rentre chez elle ou encore Mistigri le chat de ma soeur lucette qui me mordille l'oreille en cachette dès que sa maîtresse tourne le dos ou encore Baltazar le chat de ma fille qui à le poil hérissé dès qu'il me sent arriver à 20 km de chez elle et me taillade les mollet à coup de griffes sans cesse pendant les repas de famille.

Je ne comprend pas pourquoi je me fait constamment attaquer par des chats et vous serai bien reconnaissante de me donner une solution pour que ces sales bêtes arrêtent de me persécuter !
Merci

Dernier article publié

Elle rentre dans votre machine à laver pour tester les réelles performances techniques du cycle de lavage de votre choix !

On ne calcule plus le nombre de publicités que nous voyons dans les médias pour venter l'efficacité des tablettes et autres produits po...

Articles les plus consultés

100% HUMOUR,100% DELIRES MAIS SURTOUT 200% FOU !

Tout ce que vous pourrez lire ici pourra être retenu contre vous. Si vous vous faites interner dans un HP après avoir fait une surdose des billets sur ce blog, le journal niera avoir eue connaissance de votre adresse IP et se dégagera de toute accusation et implication en défendant ses droits à la libérté d'expression pour tous et donc même pour les fous qui modèrent ce blog, les fous qui postent et surtout les vrais fous comme vous qui reviennent lire les news croustillantes et absurdes chaque jour...

Le journal des fous est un blog de fou, proposé par des fous pour des fous...Faîtes couler votre café, installez-vous confortablement dans votre fauteuil et laissez-vous entraîner dans l'univers de la folie pure, du délire, de l'humour déjanté et n'oubliez pas de participer en postant vos commentaires sous les billets !