dimanche 20 juin 2010

L'homme qui entend les voix des insectes.

Nous publions le témoignage du jeune Jules, premier et fidèle lecteur du Journal des fous, qui a vécu un grand moment de panique et une expérience hors du commun la semaine dernière... 15/06/2010 Hyères "Nous sommes mardi 15 juin 2010, il est 11h30 du matin et je vis un grand moment de drame Je suis dans un sympathique appartement, au rez-de chaussé d'un lotissement à 100 mètres de la plage...mais ce n'est pas un ras de marré qui me turlupine... Il pleut a torrent aujourd'hui et le jardinet a quelques centimètre de ma fenêtre en contre bas m'inquiète. Je vois l'eau monter sur mon mur tout en ayant l'assurance de ne pas être innondé vu le terrain et la disposition de mon immeuble. Mais ce qui me tourmente est de voir les petits insectes lutter à quelques centimètres de mes yeux, pour éviter de finir noyés. Je ressens ce que devait éprouver Noé en cette matinée de déluge. J'entend les pauvres insectes dans ma tête qui me supplient de les laisser grimper sur mon mur pour atteindre la sécurité absolue.. Mais voilà...les seuls qui grimpent sont les araignées...que je deteste...et les escargot qui vont me laisser de la bave partout sur mes canapés si je les laisse entrer. Je suis au passage très mécontent du produit 'barrage a insectes' que j'ai acheté l'année dernière et que j'ai vaporisé en mai sur les fenêtres. Il faudra que je pense a écrire une lettre à téléshopping pour me plaindre de l'inefficacité du produit qui les laisse passer même par temps clair et ensoleillé. Je suis obligé d'avoir un rôle de portier pour laisser passer ou pas les insectes que j'entend crier dans ma tête. Je viens de rebomber une araignée (elle avait des basquettes, je ne peux pas la laisser entrer...en plus elle avait 2 paires de nike et 2 paires de converses... ça va pas ensemble...) et un petit scarabée qui avait un air de Ségolène Royale dans le regard. Un escargot a tenté une entrée en force, je l'ai choppé par la coquille et déposé dans une jardinière qui semble sèche...mais ce con ressors et tente de nouveau de rentrer chez moi par la fenêtre à ce moment précis où j'écris (j'ai encore quelque minutes avant de le voir débarquer)... Une autre araignée a tenté l'incruste...je l'ai balayé d'un coup de tong pour la faire tomber et chose magnifique de la vie...elle a atterrit sur une coquille vide d'escargot flottant parmi l'océan qui recouvrent toutes les plantes du jardins. Elle est partie au loin dériver vers un rosiers à l'autre bout du jardins. J'aurai pu la laisser rentrer celle-la...elle avait pas de basquettes. Un mille pattes s'effraie en restant bloqué sur une pierre devant moi. Je ne puis rien pour lui...si je sors pour le sauver, je vais être trempé...et quand je suis trempé...je sens le chien mouillé. c'est pas agréable pour le voisinage. Et toujours dans ma tête des milliers de hurlements de chenilles, fourmis, escargots, qui toujours de plus en plus nombreux, assaillent mon mur en grimpant vers l'espoir de rentrer chez moi. et en priant saint Pierre Bellemare de ne plus vendre de produits anti insectes dans sa téléboutique.. Tongue à la main je me dois de me résigner, fermer les yeux et abandonner les dernières victimes à leurs tristes sorts en fermant ma fenêtre et en cherchant le numéro d'un psychiatre sur Hyères... " Jules Farrengis

1 commentaire:

  1. Virgil le Vigil26 juin 2010 à 12:47

    Ca a du être un cauchemar! Je suis portier dans une discothèque et j'ai déjà eue affaire a une araignée qui voulait rentrer dans la boîte.
    Je l'airebombé nonpas parcequ'elle avais des chaussures de sport mais tout simplement parceque je préfere laisser entrer les papillons de lumièreeeeeuuuu...sous les projecteursssss....

    RépondreSupprimer

Dernier article publié

Elle rentre dans votre machine à laver pour tester les réelles performances techniques du cycle de lavage de votre choix !

On ne calcule plus le nombre de publicités que nous voyons dans les médias pour venter l'efficacité des tablettes et autres produits po...

Articles les plus consultés

100% HUMOUR,100% DELIRES MAIS SURTOUT 200% FOU !

Tout ce que vous pourrez lire ici pourra être retenu contre vous. Si vous vous faites interner dans un HP après avoir fait une surdose des billets sur ce blog, le journal niera avoir eue connaissance de votre adresse IP et se dégagera de toute accusation et implication en défendant ses droits à la libérté d'expression pour tous et donc même pour les fous qui modèrent ce blog, les fous qui postent et surtout les vrais fous comme vous qui reviennent lire les news croustillantes et absurdes chaque jour...

Le journal des fous est un blog de fou, proposé par des fous pour des fous...Faîtes couler votre café, installez-vous confortablement dans votre fauteuil et laissez-vous entraîner dans l'univers de la folie pure, du délire, de l'humour déjanté et n'oubliez pas de participer en postant vos commentaires sous les billets !